Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

École intelligence artificielle – Formation de l’ISEN

L’intelligence artificielle est aujourd’hui omniprésente dans notre société et donc dans les formations de l’ISEN Méditerranée. 

Ces dernières années, l’IA a connu une croissance fulgurante, ouvrant des horizons infinis dans des domaines aussi variés que la robotique, la modélisation, la programmation, la gestion des données, les mathématiques et l’ingénierie. 

À l’ISEN Méditerranée, nous considérons que la maîtrise de l’IA est bien plus qu’un simple sujet d’étude : c’est une compétence essentielle pour chaque étudiant, quel que soit son parcours dans notre école d’ingénieurs.

Pourquoi devenir ingénieur en intelligence artificielle ?

L’intelligence artificielle est un outil incontournable dans l’ensemble des métiers du numérique et de l’ingénierie. Développer ou utiliser les fonctionnalités de l’IA offre des débouchés professionnels importants. 

Les ingénieurs qui acquièrent des compétences relatives à l’intelligence artificielle ont ainsi la garantie d’un haut niveau d’employabilité et de travailler au sein d’entreprises variées et innovantes.

Les modalités pour devenir ingénieur en IA

Un cursus complet pour devenir ingénieur du numérique à l’ISEN Méditerranée dure 5 ans : 2 ans en classe préparatoire puis 3 ans en cycle ingénieur.

L’ISEN Méditerranée propose deux types de classe préparatoire : 

  • Les classes préparatoires dites sécurisées, aussi appelées “Maths Sup/ Maths Spé”, (MPSI / PSI) sont ouvertes aux bacheliers qui ont choisi en première et terminale des enseignements de spécialité en mathématiques et sciences et souhaitent approfondir leurs connaissances pour atteindre un niveau d’excellence.
  • Les classes préparatoires dites intégrées, qui permettent de développer vos connaissances en informatique dès l’obtention du baccalauréat, tout en suivant une solide formation scientifique classique en mathématiques et physique.

Après la classe préparatoire, le Cycle Ingénieur débute sur une durée de 3 ans, avec une première année de tronc commun et deux années de spécialisation. Quelle que soit l’option choisie, l’intelligence artificielle fera partie intégrante de l’enseignement délivré.

Les profils les plus à l’aise en programmation et en développement et les personnalités ayant de l’appétence pour la résolution de problèmes complexes seront les plus à même de travailler sur l’intelligence artificielle.

Ce que vous apprendrez

Durant votre cursus vous apprendrez à  : 

  • conduire et manager des projets informatiques, 
  • déployer des solutions big data, 
  • maîtriser des algorithmes et des modèles prédictifs 
  • utiliser les outils d’intelligence artificielle du marché.

Enseignements et programme

En première année du cycle ingénieur, ce sont les fondamentaux de l’IA qui sont enseignés : 

  • Introduction aux réseaux de neurones artificiels
  • Algorithmes d’apprentissage supervisé et non supervisé
  • Le perceptron : neurone artificiel et algorithme d’apprentissage supervisé


Une fois en Master, les enseignements vont plus loin : 

  • IA générative et grand modèle de langage (LLM)
  • Architecture des transformers et génération de langage
  • Processus d’entraînement des grands modèles de langage (LLM)
  • Comprendre les challenges et les limitations de l’IA générative
  • Science des données, probabilité et statistique
  • Conception d’un modèle d’apprentissage

     

De nombreux projets menés au cours du cycle ingénieur peuvent également inclure des problématiques liées à l’IA (Garage Week, Innovation Week…).

Les options Systèmes Embarqués, Smart Energy ou Objets Connectés bénéficient de cours sur l’implémentation et l’optimisation de l’IA sur des circuits embarqués. 

L’option e-santé bénéficie de cours spécifiques sur l’algorithme génétique.

Notre corps professoral d’experts en IA

Nos enseignants sont tous familiers de l’intelligence artificielle et de son utilisation. Cependant les trois spécialistes de l’école sont :

  • Ghislain Oudinet, co-directeur de la R&D de l’ISEN Méditerranée, qui en plus de sa casquette d’enseignant, effectue des travaux à destination des industriels, notamment pour des projets liés à l’internet des objets ou à l’intelligence artificielle.
ghislain-oudinet
  • Florian Sananes enseigne l’informatique et l’algorithmique à travers de nombreux langages de programmation (C, Python, Java…) et est amené à travailler avec des industriels sur des projets dans le domaine de l’intelligence artificielle.
florian-sananes
  • Rihem Farkh est expert dans le domaine du contrôle automatique et de la robotique, en utilisant notamment les algorithmes génétiques, l’apprentissage automatique et l’intelligence artificielle embarquée.
Rihem Farkh

Les avantages de l’ISEN

L’ISEN offre un environnement d’études très appréciable, au sein de campus à taille humaine à Toulon et Marseille, dans des domaines de pointe (cybersécurité, e-santé, robotique, développement logiciel, smart energy). Nos étudiants évoluent dans une ambiance bienveillante et peuvent ainsi s’épanouir pendant leur cursus tout en s’insérant facilement dans le monde professionnel.

Une partie du cursus peut être réalisé en alternance, ce qui permet aux étudiants d’être rémunérés, d’être exemptés de frais de scolarité (pris en charge par leur entreprise) et de débuter très rapidement leur vie professionnelle.

L’ISEN Méditerranée fait partie de la Conférence des Grandes Écoles (CGE) et est labellisée par la Commission des titres d’ingénieur, qui garantit que la formation proposée est reconnue par l’État français et répond aux exigences de qualité et de rigueur académique.

Les diplômés de l’ISEN Méditerranée ont un salaire moyen à la sortie de l’école de plus de 40 000€ et près de 100% de taux d’insertion professionnelle 5 mois après la fin de leurs études.

Comment postuler au cursus IA ?

Nos cursus sont accessibles après le baccalauréat ou en admission parallèle en dehors de la période de Parcoursup. Vous pouvez retrouver toutes les modalités d’admission sur notre page dédiée.

Débouchés et salaires

Nos programmes permettent d’accéder à des postes dans le domaine de l’intelligence artificielle tels que :

Ingénieur Programmation Linguistique.
Salaire annuel moyen pour un profil junior : 30-40 000€.
Salaire moyen pour un profil expérimenté : >40 000€.

Data Engineer/Data Scientist/Data Consultant/Data Analyst.
Salaire annuel moyen pour un profil junior : 35-45 000€.
Salaire moyen pour un profil expérimenté : 60-80 000€.

Ingénieur DataOps.
Salaire annuel moyen pour un profil junior : 38-50 000€.
Salaire moyen pour un profil expérimenté : 55-80 000€.

Ingénieur IA/Développeur IA.
Salaire annuel moyen pour un profil junior : 36-45 000€.
Salaire moyen pour un profil expérimenté : 60-80 000€.

Délégué à la Protection des Données ou Data Protection Officer (DPO).
Salaire annuel moyen pour un profil junior : 38-45 000€.
Salaire moyen pour un profil expérimenté : 55-85 000€.

Ingénieur Machine Learning.
Salaire annuel moyen pour un profil junior : 40-50 000€.
Salaire moyen pour un profil expérimenté : 60-90 000€.

Data Visualisation Consultant.
Salaire annuel moyen pour un profil junior : 38-50 000€.
Salaire moyen pour un profil expérimenté : 60-100 000€.

Données PageGroup, les rémunérations présentées correspondent à des salaires fixes (bruts, hors bonus et avantages) pour des postes en région parisienne.

Les compétences plus généralistes en développement et en programmation sont transverses à de nombreux métiers en pénurie de talents et accordent donc une grande mobilité professionnelle.

Les usages de l’IA dans notre société

L’intelligence artificielle est devenue omniprésente dans notre société, transformant la façon dont nous travaillons, communiquons et vivons. Des algorithmes d’apprentissage automatique alimentent les moteurs de recherche, recommandent des produits, et optimisent les processus industriels. Les applications de l’IA s’étendent également aux domaines de la santé, de l’éducation ou encore de la finance, offrant des diagnostics médicaux précis et prédictifs, une personnalisation de l’apprentissage et une gestion des risques améliorée. 

L’IA soulève également des préoccupations éthiques, notamment en matière de confidentialité des données ou de biais algorithmique. Son développement et son déploiement doivent donc être guidés par des principes éthiques et une gouvernance appropriée. Des notions que nous mettons en avant dans les différents cursus de l’école.

Découvrir les différentes formations :