Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

L’ISEN finaliste des I-NOVGAMES 2024

Finale I-NOVGAMES ISEN 2024

La deuxième édition des I-NOVGAMES est arrivée à son terme avec la grande finale qui s’est tenue le 1er février à Marseille.

La thématique cette année des jeux olympiques à Paris, portait sur les Jeux Paralympiques, avec comme objectif « Innover pour les JO 2024 en concevant des objets connectés« .

Les 8 équipes constituées d’élèves en école d’ingénieurs ont tous proposé des projets innovants. C’est l’équipe de Polytech Marseille qui a remporté la première place du challenge, avec le Prix du meilleur projet pour Athléguide. Ce projet propose une solution à faible coût permettant aux coureurs malvoyants et non-voyants de courir dans un couloir sur une piste d’athlétisme, de manière totalement autonome grâce à un dispositif portatif. 

L’une des 2 équipes d’élèves en 4e année à l’ISEN Méditerranée ont quant à eux remporté le « Prix  Marketing » décerné à leur projet Navisense. Ce projet est porté par 4 étudiants : Yessine Berriri, Oriane Chodron de Courcel, Léa Labatut et Alexia Villegas, tous en 2e année de cycle ingénieur ISEN, en option Ingénieur d’affaires et option ingénieur e-santéLe projet Navisense vise à aider, dans les épreuves de saut en longueur, les athlètes malvoyants et non-voyants à se repérer dans l’espace pour rester dans la piste d’élan pendant la phase d’accélération et à sauter au bon moment, sans aide extérieure.

Le 3e prix revient à l’équipe des Mines Saint-Étienne pour leur Projet Wheelead, qui a pour objectif d’améliorer les performances d’un athlète en fauteuil roulant tout en assurant sa sécurité.

La remise des prix a eu lieu sur le campus de Centrale Méditerranée à Marseille. e.

L’an dernier, c’est l’ISEN qui avait remporté le premier prix du challenge I-NOVGAMES 2023 avec le Projet SAVEE (smart energy). 

A l’année prochaine pour les I-NOVGAMES 2025 !

I-NOVMICRO, mettre en avant la formation en microélectronique

La Région Sud est la 2e région la plus numérique de France. Le secteur électronique et microélectronique représente à lui seul plus de 22000 emplois au sein de 160 entreprises sur le territoire.

I-NOVMICRO est un programme d’innovation pour développer et promouvoir la filière de formation microélectronique et électronique en région Sud.

Ce programme vise à renforcer le nombre de formations sur des métiers du numérique et en particulier sur l’électronique aussi bien pour les opérateurs de production que les ingénieurs ou techniciens. Des formations centrées sur la conception et les architectures numériques, analogiques et RF, la fabrication des puces électroniques, de cartes, d’équipements connectés (antennes, capteurs) pour les domaines de l’Intelligence Artificielle, la cybersécurité, les systèmes embarqués, l’Internet des Objets (IoT), l’analyse de données…

Le programme I-NOVMICRO  rassemble des industriels dont notamment ST Microelectronics, des écoles d’ingénieurs de la région Sud et le Rectorat. Il a été financé et soutenu par l’État et la Région dans le cadre des programmes d’investissement d’avenir (PIA). Il a pour objectif de construire une offre cohérente et adaptée aux besoins des industriels de l’électronique en région.

  • Initié en 2020, le programme I-NOVMICRO  vise à développer la filière de formation microélectronique et électronique en Région Sud au service de l’emploi, de la formation initiale et continue présente à ce jour un bilan à mi-parcours très positif.
  • Cette rencontre à l’initiative des partenaires académiques, industriels et institutionnels du programme a pour objectif de partager les succès et les réalisations d’I-NOVMICRO  en Région Sud.
  • Fort d’une dynamique collective résolument ancrée dans notre territoire, ce programme d’innovation s’étend avec de nouvelles perspectives pour le développement de la filière de formation microélectronique et électronique.

Contactez-nous

Une question ?

Notre équipe pédagogique vous répond.

Une question ?

Demande de Rappel